L’essor des « soft skills » dans le monde
du travail

Les Soft skills supports indispensables de votre
savoir Faire !

💬 « Jérémy est un type super, il est vraiment doué, c’est un expert dans son domaine..le problème c’est qu’il est vraiment froid et distant.. il a souvent du mal à communiquer avec son équipe. Il a un manque certain de leadership et cela nuit à la bonne démarche de l’entreprise… »

Voilà un exemple typique de ce qui se passe en entreprise ! Ce collaborateur a beau être doué, son savoir faire est exemplaire, par contre son SAVOIR ETRE  nuit à son évolution !!

Quel dommage! pour lui, comme pour les autres ! ! sa posture ne facilite ni son intégration ni son évolution ! Lui-même d’ailleurs est rongé par un grand stress ! Il se sent incompris et remet la faute fréquemment sur ses collaborateurs qu’il trouvent évidemment incompétents ! 🙂

Une attitude « classique » qui consiste à voir l’erreur chez les autres, chez le manager, chez le voisin… Pourtant chacun à sa part de responsabilité dans une situation « x ». 

Mais ce n’est pas très étonnant ! Sachant qu’un parcours scolaire, universitaire ou professionnel, nous forme à la technique, au savoir,  au savoir faire et pas du tout au SAVOIR ETRE. 

Les « soft skills » votre valeur ajoutée !

Les « hard skills » (savoir) et (savoir faire) sont des compétences quantifiables, c’est ce que vous apprenez à l’école ou dans les livres et c’est la capacité de mettre en action votre savoir dans le cadre d’un métier.

A l’inverse, les « soft skills » s’acquièrent avec l’expérience et correspondent aux qualités humaines et relationnelles ainsi qu’aux traits de personnalités des individus. Elles rassemblent nos qualités comportementales : courtoisie, maîtrise de ses émotions, bon relationnel, capacité à travailler en équipe.

Ce sont des compétences que l’on n’apprend pas à l’école, mais qui font partie de ce que nous sommes grâce, entre autre, à notre éducation.

Le savoir-être est lié à nos valeurs, à nos qualités personnelles.

Ces qualités non professionnelles prennent de plus en plus d’importance dans la sélection des futures recrues.

Ces deux types de compétences sont très complémentaires. Néanmoins, de nombreuses études affirment aujourd’hui, à l’heure où la transformation digitale et l’intelligence artificielle sont en plein essor, que les « soft skills » s’avèrent plus importantes que les « hard skills »…

Aujourd'hui, 97 % des recruteurs tiennent compte des « soft skills » dans leurs démarches de RH,

52 % des recruteurs font des softs skills un critère déterminant à l’embauche, et 45 % les prennent en considération comme venant en complément de compétences techniques (hard skills) (source courrier cadres)

Alors, il est clair que lors d'un recrutement vos "soft skills" sont susceptibles de faire pencher la balance à votre avantage. Mais il ne suffit pas d’énumérer vos « compétences douces » il est nécessaire aussi de puiser dans votre vécu pour valider vos propos !

Alors que vos connaissances et votre savoir-faire vous aideront à décrocher un entretien d’embauche, c’est votre savoir-être qui séduira les employeurs.

Mettez toutes les chances de votre côté, conjuguer les deux vous mènera à la réussite !

Quelles sont les soft skills les plus demandées?

En France,  4 offres d’emploi sur 5 mentionnent la recherche de soft skills ! les plus demandées ? cela bien évidemment dépend du secteur d’activité et du poste visé. On retrouve :

Adaptabilité, Agilité, Sens du collectif,  Résistance au stress, Sens de la responsabilité, Communication, Autonomie, Sens de l’organisation, Goût du challenge..semblent être de véritables atouts pour répondre aux attentes des recruteurs.

Selon une étude réalisée sur 850.000 offres il s'avère que le triptyque gagnant soit : Organisation, rigueur, motivation .

Comment identifier et développer ses "soft skills"?

Identifier ses « soft skills » passe par la prise de recul (agilité) !

  • Avoir l’envie de progresser, de se remettre en question
  • Apprendre à gérer son stress, ses émotions
  • Identifier ses blocages ( je n’y arriverai pas..)
  • Reprogrammer ses pensées parasites
  • Pratiquer la visualisation (un fabuleux entraînement mental permet de développer sa motivation ou sa confiance en soi). 

(les sportifs de hauts niveaux, pratiquent régulièrement la visualisation ce qui leur permet de développer une meilleure concentration, une gestion de leurs émotions et une confiance inébranlable pour exceller dans leur sport).

Si vous n’avez pas d’idées et que vous ne savez pas quelles compétences mettre en avant parce que vous êtes timide, introverti ou que vous n’avez pas encore d’expériences, faites un petit travail d’introspection lors d’un bilan de compétence, d'un coaching.

Vous pouvez développer vos compétences grâce à des formations e-learning ou en vous aidant d’outils de réflexion (*)

Dernière point : La connaissance de soi est une aide précieuse pour identifier et développer ses soft skills !

Il est important de rester en connexion avec soi-même, de dialoguer sur ses forces et faiblesses. Des exercices de développement personnel aident à se connaître soi-même de manière plus approfondie à mettre en valeur ses talents, ses qualités et ses ressources, mais aussi à cerner ce qu’il y aurait à améliorer encore.

La connaissance de soi vous aide tout au long de votre vie personnelle et professionnelle à vous forger une attitude positive, optimiste et à développer tout le potentiel qui sommeille en vous !

Les soft skills vous permettent de devenir pleinement acteur de votre aventure professionnelle et personnelle !

 

* Découvrez le Coffret « La Connaissance de Soi, Le Chemin vers votre évolution » pour vous accompagner dans votre démarche de réflexion et d’évolution. Gestion du stress / des émotions / confiance en soi / estime de soi

 

LE COFFRET 100% EN LIGNE